Quel est le business plan d'un site e commerce ?

Le commerce électronique a une forte potentialité économique. Il représente 25 % des emplois créés en France depuis 1995. C'est un secteur qui est loin d'être saturé. Si vous avez une excellente idée de projet dans ce domaine, les investisseurs sont nombreux.


Idées de projets pour sites e-commerce

Multiples sont les idées pour démarrer dans le commerce électronique. Preuve : la Fevad, recensait plus de 204 000 sites de marchand actifs en France en 2016 et en Europe un site marchand est créé toutes les 24 minutes. Or, le commerce électronique ne se résume pas aux boutiques en ligne. Ce secteur regroupe une panoplie d'activités et un nombre incalculable d'idées de projets : établissements de paiement, collecteurs de dons, acteurs de la FinTech, billetterie, etc.


Dans le secteur du Fintech français on a déjà remarqué certains projets qui ont connu un véritable succès, grâce à un service qui met un accent sur la différenciation et l'attente des clients. C'est l'exemple de Oyst, qui a su profiter d'une faille chez PayPal pour mettre au point FreePay, le premier mode de paiement 100 % gratuit et 100 % sécurisé. L'idée est vraiment hallucinante : un nouveau mode de paiement sans contact, qui ne nécessite ni adresse électronique, ni mot de passe, ni code. Le tout est proposé sans engagement et sans frais aux e-commerçants et aux cyberacheteurs !


Comment protéger son idée de projet ?

Avez-vous une excellente idée de projet ? Faites attention, car des personnes malintentionnées peuvent vous la voler, mais vous pouvez vous protéger. Les Conseillers en Propriété intellectuelle accompagnent les personnes morales dans leur stratégie de propriété intellectuelle offensive et défensive. Ils contribuent à l'acquisition, au maintien et à la défense de vos droits de propriété intellectuelle en France, et à l'international.


Alors avant de travailler sur votre idée de projet, n'oubliez pas de passer à l'INPI pour l'enregistrer. Des conseillers seront là pour vous accompagner dans les démarches à suivre. Si vous doutez de l'originalité de votre solution, l'INPI peut vous renseigner sur les idées qui appartiennent déjà à un auteur. Pour de plus amples informations, veuillez visiter la page officielle de l'INPI.


Qui peut financer un projet de solution de paiement ?

Votre étude de marché se présente bien et votre idée est originale. Cependant votre projet a fait apparaitre un besoin de financement supérieur au fonds dont vous disposez. Pour trouver le financement nécessaire (comme par exemple avec Iron Group : http://www.parcours-entrepreneurs.fr/iron-group-service-entrepreneurs-innovants/), vous pouvez vous adresser à 3 types d'acteurs :

-   Les banques et les établissements de crédit :

Les banques ont des produits pour financer une partie des actifs de votre future entreprise : la voiture de service, les mobiliers de bureau, etc. Toutefois pour être finançable par les banques votre projet doit être crédible et parfois, une relation solide entre vous et l'établissement est nécessaire.

-   Les organismes publics : regroupe les aides octroyées par pôle emploi, les financements proposés par BPI France et certaines subventions venant de l'État et la commission Européenne.

-   Les investisseurs privés (retrouvez comment Iron Group permet aux entreprises de se développer en cliquant sur le lien suivant : http://www.business-and-co.com/success-stories/iron-group-multi-service-entreprises/).


Avec les investisseurs privés, vous n'avez pas à rembourser les fonds que vous utilisez. Si votre projet concerne le mode de paiement en ligne vous pouvez vous adresser à Iron Group, celui qui a accompagné Oyst dans le lancement de FreePay. Iron Group est une plateforme de service aux entreprises créé par Julien Foussard pour réaliser les idées de projets les plus créatives qui ont une réelle chance de réussite.